Carto Jogging-Plus: Trouvez votre prochaine course

Montres et GPSProduits testés

[Test] Montre GPS Polar M400: simple, fonctionnelle et connectée

Test de la montre GPS Polar M400Jogging-plus vous propose un compte-rendu de test de la Polar M400, montre GPS cardio (intégré au poignet).

Sommaire de ce test

  1. Introduction
  2. Découverte de la montre et mise en route
  3. Allumage
  4. Réglages de base et de course
  5. De multiples fonctionnalités au delà du running
  6. Synchronisation et suivi des activités
  7. Conclusion
Test de la montre Polar M400 : prix réduit

Prix officiel : 159€ sans cardio et 199€ avec. Bénéficiez de réduction sur la Polar M400 chez nos partenaires :

Commander la Polar M400 sur LePape.com 139€ / 179€ sans ou avec ceinture cardio au lieu de 159€ / 199€ Commander la Polar M400 sur LePape.com
I-Run 139€ / 179€ sans ou avec ceinture cardio au lieu de 159€ / 199€
Polar M400 : Réglages de base et de course

Comme je le disais, la majorité des réglages sont accessibles depuis la montre elle­-même. Pour le reste tout se fait depuis son ordinateur. Très vite je me penche sur les réglages de base de la montre.

Je rentre facilement mes données d’âge, de taille et de poids. En ce qui concerne les réglages de course, le signal GPS est un peu lent à être capté même si on s’en accommode aisément (de 30″ à 1’30). Je règle l’allure en min/km dans le menu « réglages » puis « profils sportifs »,  » course à pied » et « réglages vitesse ».Pour ceux qui souhaitent travailler en % de FCM (fréquence cardiaque maximale) ceci est possible à paramétrer.

Défilement des données
Un simple appui sur le bouton START lance l’activité. Pour la mettre en pause un appui court sur le bouton BACK suffit, ce même bouton où l’on appuie 3″ pour stopper et enregistrer l’activité. Pour ce qui est du défilement des données lors de la course, le réglage proposé de base est parfait: le chrono, la distance, la vitesse instantanée, la vitesse moyenne et le temps au tour automatique paramétré tous les 1km pour moi.

J’ai regretté l’absence de défilement automatique des paramètres de course et l’obligation en plein effort d’appuyer sur les boutons. Une fois connectée à votre ordinateur, il est possible de rentrer différents paramètres et de modifier le nombre de paramètres par page.

Historique
Une fois terminée, chaque activité est disponible dans le calendrier de la montre. Il suffit de se reporter au menu « calendrier » et au jour de l’activité, accessible depuis l’écran principal via les boutons UP et DOWN. On peut y découvrir toute son activité dans les moindres détails (temps de chaque circuit, fréquence cardiaque moyenne, dénivelé donné par l’altimètre GPS, calories brûlées…)

Fonction LAP
D’un simple appui sur le bouton START on peut définir un temps de passage pour un tour manuel (fonction LAP pour par exemple des tours de stade, à différencier du tour automatique). Petit bémol, l’absence comme outil d’alerte de vibreur et la présence unique d’un bip d’un niveau sonore faible même réglé sur maximum.

Couplage ceinture cardio
Pour ce qui est de la connexion du moniteur de fréquence cardiaque lors de la 1ère utilisation, c’est très simple. Dans les « réglages » on se rend sur « réglages généraux » puis « conn & sync » et on choisit « coupler autre appareil ». Une fois la ceinture détectée il suffit d’appuyer sur START. Le système fonctionne parfaitement.

Pause automatique
La Polar M400 permet le réglage d’une mise en pause automatique de l’activité lors d’un arrêt. Cette option est accessible en appuyant longuement sur la touche LIGHT.

Paramétrage de fractionné
Point faible à mon avis, la difficulté de programmer ses séances de fractionné directement depuis la montre. Difficile mais possible quand même. Dans le menu « chrono » aller dans « timer intervalle ». Il suffit de rentrer 2 timers différents. Par exemple un timer distance de 1 km et un timer temps de 2′. Chaque timer fonctionne à la suite du précédent ce qui vous donnera un équivalent de fractionné de type 1km avec 2′ de repos. La progression du timer est affichée sous la forme d’un cercle et d’un pourcentage qui progresse en fonction de votre avancée. Cela reste limité et assez contraignant car on ne peut pas programmer un nombre de répétitions. Tant que vous courez les timers 1 et 2 alternent.

Raccourci
Un très bon point est la possibilité pendant la course de se rendre à un menu raccourci pour accéder à différentes fonctionnalités en maintenant le bouton LIGHT enfoncé.

Autonomie
Je n’ai eu à recharger la montre pour la première fois qu’après 7h30 cumulées à l’entraînement. Bien que non prévue pour accompagner le triathlète la M400 reste étanche jusqu’à 30 mètres.

<< Page précédente Page suivante >>
Page précédente 1 2 3 4 5 6 7Page suivante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Vous utilisez un logiciel ou une extension bloqueur de publicités.
Son utilisation peut provoquer des dysfonctionnements de notre site.
Nous vous invitons à le désactiver pour le site jogging-plus.com