Carto Jogging-Plus: Trouvez votre prochaine course

Montres et GPSProduits testés

Suunto 9 Peak : poids plume et design épuré!

Implanté parmi les grands sur le marché des montres GPS, Suunto a proposé courant 2021 une version re-visitée de sa Suunto 9 Baro. La Suunto 9 Peak. Plus légère et plus fine que sa petite soeur (la suunto 9 Baro), cette petite nouvelle offre une alternative intéressante aux utilisateurs à la recherche d’un montre « passe partout ». Jogging-plus a testé pour vous la dernière création de l’enseigne finlandaise. Nouveautés, déceptions et axes d’amélioration, voici quelques éléments à connaître au moment de faire votre choix.

Les bonnes nouvelles
Design épuré
Nouveau capteur de saturation d’oxygène dans le sang
Temps de charge ultra-rapide
Nouveau logiciel « Snap to Route »  

Suunto 9 Peak : Un design entièrement revisité
Pour commencer, la première chose qui saute au yeux sur cette Suunto 9 Peak, c’est son nouveau design. Ultrafine (10,6 mm), elle est une des rares montres du marché à convenir aux poignets de petite taille, aux cotés de la Fénix 6S chez Garmin. De surcroît, le cadran lui est réduit et passe de 50 mm sur la version Baro à 43 mm désormais. Ainsi, Suunto conçoit ici la montre la plus compacte jamais créée par la marque.

Le verre Saphire inrayable associé à des matériaux nobles fait de la Suunto 9 Peak une montre plus robuste et plus fiable. Cependant, un bémol concernant la réactivité de l’écran tactile, largement en deçà d’une Garmin Fénix 7 par exemple (Lire notre test complet de la Garmin Fénix 7)

Disponible en version Acier (62g) et Titan (52g) son format ultra-compact conviendra à toutes les utilisations. La Suunto 9 Peak gagne le pari du Design. Du bureau jusqu’aux sommets des montagnes elle vous accompagnera partout!

Voir la Suunto 9 Peak sur i-run, spécialiste running trail fitness
Voir la Suunto 9 Peak sur Amazon
Suunto 9 Peak : Le nouveau « Snap to Route », mais pas de grande surprise
Par la suite, si le design lui à été métamorphosé (vraiment étrange ce mot), la base logiciel reste identique à celle proposée sur les versions précédentes. Pendant que d’autres constructeurs prennent à cœur d’intégrer des logiciels spécifiques à certaines de leurs montres, Suunto ne change rien. Les adeptes de la stabilité chez Suunto seront servis.

De nouveaux Watchface sont disponibles pour changer l’interface de la montre. Mais c’est l’ajout du logiciel « Snap to route » unique à la marque qui à attiré mon attention. En effet, cette nouvelle fonction permet le suivi ultra-précis d’une trace GPS que vous aurez téléchargé à l’avance.

Comment ca marche?
  1. Créez une nouvelle route sur l’application Suunto ou importez-en une depuis Komoot par exemple
  2. Synchronisez la route avec votre montre depuis l’application.
  3. Sur la montre, choisissez le sport (Course, vélo etc…) par lequel vous effectuerez votre parcours
  4. Enfin choisissez l’une des routes que vous avez téléchargé.
  5. Pressez Start
  6. Suivez le guide!

Je dois avouer que le résultat est plus qu’intéressant, bluffant même! En comparaison avec la version Baro, la trace gagne en précision sur la Suunto 9 Peak, et tutoie ici la perfection. Si ce mode de navigation apparaît révolutionnaire, les détenteurs d’un version Baro ou d’une Suunto 5 Peak peuvent se rassurer puisque « Snap to Route » est disponible via mise à jour!

Voir la Suunto 9 Peak sur i-run, spécialiste running trail fitness
Voir la Suunto 9 Peak sur Amazon
Suunto 9 Peak: Les petits +
Troisièmement, quelques éléments sont suffisamment intéressants pour être soulignés. Tout d’abord, si l’autonomie est plutôt moyenne en mode montre (14 jours), elle peut atteindre 170 heures en mode GPS eco (Tour). Avec ceci, notons le temps de charge ultra-rapide de cette jolie finlandaise, puisque quelques minutes suffisent à assurer une sortie en plein air d’une heure. Rassurant! si vous n’êtes pas pressé, 1 heure sera nécessaire pour une charge complète, contre 3 à 4 heures sur ses petites sœurs, pas mal non !

Enfin, au dos de la lunette a été ajouté un capteur de saturation d’oxygène dans le sang, le Sp02. Avec ceci, la Suunto 9 Peak s’aligne à la concurrence. C’est toujours ça de pris vous me direz, mais lors du test, j’ai été déçu par cette fonctionnalité, triste de constater des valeurs manifestement bien éloignées de la réalité… Dommage !

Suunto 9 Peak: Le mot de la FAIM

Globalement, on sort frustré de ce test de la Suunto 9 Peak. A moins que la légèreté et le design soigné forment vos principaux critères de choix, aucun intérêt pour un utilisateur de la version Baro de basculer vers la 9 Peak. D’autant plus que les plus belles nouveautés sont disponibles par une simple mise à jour. Enfin, vu le prix, le temps est venu pour Suunto d’insérer les fonds de cartes à ses nouvelles montres. C’est pour moi l’un des points noirs de cette Suunto 9 Peak.

Merci d’avoir lu ces quelques lignes, et à bientôt sur les sentiers,

Pierre pour Jogging-plus.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Vous utilisez un logiciel ou une extension bloqueur de publicités.
Son utilisation peut provoquer des dysfonctionnements de notre site.
Nous vous invitons à le désactiver pour le site jogging-plus.com